Permaculture au jardin : Comment faire ? Quel matériel ?
INFORMATION IMPORTANTE RELATIVE AU COVID19 DESTINEE AUX CLIENTS
Préparation du sol en permaculture

Voir les produits sélectionnés
Préparer le sol en permaculture, c'est le respecter dans sa structure et pour la vie qu'il comporte, fondement essentiel d'une symbiose terre/plante.

Travail de la terre en permaculture : Savoirs, Outils et matériels
Le travail de la terre en permaculture est bien loin des idées tenaces héritées des techniques "modernes" de l'après guerre, telle que le travail en profondeur par bêchage et retournement, l'utilisation de biocides et pesticides, l'éradication systématique de tout vivant dans les zones de culture, tous estimés jusqu'alors nuisibles !

Bref, de l'hérésie collective induite par les techniques modernes, nous passons progressivement à la compréhension profonde des systèmes et donc nous augmentons notre capacité à les respecter et même par cette vertueuse entraide à profiter visuellement ou de manière vivrière de ces systèmes hautement fragiles.

Le travail doit se faire uniquement en surface à l'aide d'outils à manche légers, car la couche supérieure de la terre appelée humus contient des bactéries favorables voire nécessaires, qui ne peuvent vivre qu'en surface. Cette couche contient également les différents éléments organiques arrivés naturellement (feuilles mortes, feuillage fané des plantes ...) ou artificiellement (apport d'engrais organiques ou de matières organiques) qui nourrissent directement la plante en surface. Il convient donc de travailler mécaniquement et manuellement le plus possible et-ce dans une profondeur de 5 centimètres maximum, par griffage "profond", binage ou retournement de surface. La nature, les vers et insectes créeront ou favoriseront la porosité de la terre, la décomposition des éléments organiques, permettant un meilleur enracinement et nourrissage des plants.

Pour les sols plus lourds, ou compactés en profondeur par du passage de véhicules, piétinements ou autre, il convient de décompacter la terre dans sa profondeurs sans en affecter la structure verticale (avec une grelinette ou bio-fourche) . Préservez vous de la retourner en grosses mottes, et évitez ainsi les efforts « néfastes », les bactéries de la couche inférieure sont incapables de vivre en surface, celles de la surface incapables de vivre en profondeur ... l'équilibre est rompu ... restent les mauvaises bactéries plus résistantes qui elles prolifèreront ...

Grattez, aérez, binez, griffez, décompactez et faites du bien à votre jardin avec notre sélection d'outils pour le travail de la terre en permaculture !

Préparation du sol en permaculture

Voir les produits sélectionnés
Préparer le sol en permaculture, c'est le respecter dans sa structure et pour la vie qu'il comporte, fondement essentiel d'une symbiose terre/plante.

Travail de la terre en permaculture : Savoirs, Outils et matériels
Le travail de la terre en permaculture est bien loin des idées tenaces héritées des techniques "modernes" de l'après guerre, telle que le travail en profondeur par bêchage et retournement, l'utilisation de biocides et pesticides, l'éradication systématique de tout vivant dans les zones de culture, tous estimés jusqu'alors nuisibles !

Bref, de l'hérésie collective induite par les techniques modernes, nous passons progressivement à la compréhension profonde des systèmes et donc nous augmentons notre capacité à les respecter et même par cette vertueuse entraide à profiter visuellement ou de manière vivrière de ces systèmes hautement fragiles.

Le travail doit se faire uniquement en surface à l'aide d'outils à manche légers, car la couche supérieure de la terre appelée humus contient des bactéries favorables voire nécessaires, qui ne peuvent vivre qu'en surface. Cette couche contient également les différents éléments organiques arrivés naturellement (feuilles mortes, feuillage fané des plantes ...) ou artificiellement (apport d'engrais organiques ou de matières organiques) qui nourrissent directement la plante en surface. Il convient donc de travailler mécaniquement et manuellement le plus possible et-ce dans une profondeur de 5 centimètres maximum, par griffage "profond", binage ou retournement de surface. La nature, les vers et insectes créeront ou favoriseront la porosité de la terre, la décomposition des éléments organiques, permettant un meilleur enracinement et nourrissage des plants.

Pour les sols plus lourds, ou compactés en profondeur par du passage de véhicules, piétinements ou autre, il convient de décompacter la terre dans sa profondeurs sans en affecter la structure verticale (avec une grelinette ou bio-fourche) . Préservez vous de la retourner en grosses mottes, et évitez ainsi les efforts « néfastes », les bactéries de la couche inférieure sont incapables de vivre en surface, celles de la surface incapables de vivre en profondeur ... l'équilibre est rompu ... restent les mauvaises bactéries plus résistantes qui elles prolifèreront ...

Grattez, aérez, binez, griffez, décompactez et faites du bien à votre jardin avec notre sélection d'outils pour le travail de la terre en permaculture !

11 articles
Sélectionnez au moins 2 produits